Micro Controller unter macOS - Teil 1

Configuration de l'IDE Arduino et intégration des ESPs ainsi que la configuration de Thonny sous macOS

An Apple a day keeps Windows away :-)

 

Partie 1 - Configuration de l'Arduino

1. Une brève remarque préliminaire

Même les utilisateurs des ordinateurs macOS d'Apple ressentent le besoin d'utiliser des microcontrôleurs de temps en temps. Il existe une littérature abondante sur ce sujet, et un grand nombre d'articles peuvent être trouvés sur le web. Mais la plupart de ces informations concernent l'utilisation des contrôleurs sous les ordinateurs Windows. Les MacIans ont la réputation de ne pas pouvoir ou vouloir faire quoi que ce soit eux-mêmes, et de n'être intéressés que par les graphiques. C'est peut-être vrai en moyenne, mais ce n'est pas vrai pour tous les "maccers". Ceci et bien sûr la distribution relativement faible des Macs est probablement la raison du traitement plutôt maternel de cette plateforme dans ce sujet.

Cet article est destiné à aider les nouveaux venus dans ce beau domaine.

2. Logiciel utile

    Cet article a été écrit sous macOS "Big Sur" (version 11.2.2), le dernier système d'exploitation.

    Tout d'abord, je voudrais donner un bref aperçu des logiciels utiles. La liste n'est bien sûr pas complète, mais elle est due aux préférences de l'auteur.

    Logiciel système

    a) »Terminal« pour appeler divers shells afin d'interagir avec l'ordinateur via des commandes de console.
    b) »Vorschau«, le lecteur de PDF souvent sous-estimé de macOS, avec des possibilités simples d'édition de PDF et d'images, est suffisant pour un usage domestique.
    c) »Safari«, le navigateur fourni
    d) »Textedit«, un éditeur de texte simple, inclus

    Logiciels externes

    a) »iTerm2«, un logiciel de terminal très puissant, disponible gratuitement à l'adresse :
    https://iterm2.com
    b) »BBEdit«  Éditeur de texte très puissant, payant (50 $), également dans l'AppStore, uniquement disponible en anglais
    c) »CotEditor«, éditeur de texte simple, gratuit dans l'AppStore
    d) »Firefox«, »Google Chrome«, »Opera«, »Vivaldi«, »Microsoft Edge«,  tous les navigateurs, sélectionnables selon les goûts personnels

    3. Installation de l'IDE Arduino

      Pour programmer les modules Arduino ou ESP, il faut disposer d'au moins un environnement de développement. J'en connais deux, d'une part l'IDE d'Arduino lui-même et d'autre part le "Visual Code Studio" de Microsoft. Pour le débutant, je pense que le "Arduino IDE" est le mieux adapté, car il n'est pas si puissant, mais moins compliqué à apprendre.

      L'IDE Arduino est disponible gratuitement sur le site Web d'Arduino :

      https://www.arduino.cc/en/software

      Voici les versions pour Windows, LINUX et macOS, au moment de la rédaction de la version 1.8.13. Après avoir cliqué sur la ligne "Mac OS X" et répondu à la question si nous voulons juste charger ou faire un petit don avant, le logiciel est chargé et atterrit dans le dossier "Downloads", où il est immédiatement décompressé.


      De là, nous faisons glisser le programme dans le dossier "Programmes".


      Maintenant le programme "Arduino" est lancé. Nous devons d'abord répondre à la question de sécurité unique, car le programme ne provient pas de l'AppStore. Après tout, les développeurs semblent être enregistrés auprès d'Apple.


      La fenêtre "Arduino" apparaît maintenant :


      Les messages d'erreur en rouge dans la fenêtre ci-dessous peuvent être ignorés, car aucune carte n'est encore connectée.

      Je n'ai pas eu besoin d'installer de pilotes pour connecter les cartes.

      Les planches suivantes :

      • »Arduino MEGA® 2560 REV3« par Arduino
      • »Carte Mega 2560 R3 avec ATmega2560« par AZ-Delivery
      • »Carte de développement ATmega328« par Vellemann
      • »Carte microcontrôleur avec ATmega328P, ATmega16U2, compatible avec Arduino UNO® R3« par AZ-Delivery
      • »Nano V3.0 avec Atmega328 CH340« par AZ-Delivery

      a fonctionné sans autre installation de pilote.

      Au premier démarrage, un dossier "Arduino" est créé dans le dossier utilisateur. Tous les projets sont ensuite stockés dans ce dossier.


      Au fur et à mesure que des bibliothèques sont chargées, elles sont automatiquement placées dans un dossier "libraries" situé dans le dossier "Arduino".
      Le chemin UNIX vers ces dossiers est le suivant :

      ~/Documents/Arduino bzw. ~/Documents/Arduino/libraries

      "~"  est l'abréviation de "/Users/benutzer". ("utilisateur" est bien sûr le nom de l'utilisateur concerné. (Le caractère "~" est obtenu avec "option-n")

      4. Configuration de l'IDE

        IDE signifie "integrated development environment" (environnement de développement intégré) et est un ensemble de programmes conçus pour faciliter le développement de logiciels.

        L'IDE Arduino peut être personnalisé dans une certaine mesure. Jetons-y un coup d'œil. Le programme est lancé et l'élément de menu "Arduino -> Preferences..." est appelé.


        La fenêtre "Préférences":


        • Réglage de la langue
        • Taille du texte, pour les personnes âgées, 18 points sont recommandés ;-)
        • Options de réglage : "Aucun", "Standard", "Autre" ou "Tous". Sélectionnez "Standard" pour le début.
        • Si cette option est cochée, vous pouvez écrire les textes du programme dans un éditeur externe, tel que CotEditor ou BBEdit. D'une part, cela présente des avantages, car ces éditeurs sont beaucoup plus puissants que l'éditeur Arduino, mais d'autre part, cela présente l'inconvénient d'avoir deux fenêtres ouvertes et de ne pas disposer de la coloration syntaxique, comme le fait l'IDE Arduino. Essayez-le et décidez ce que vous préférez..

        5. Le premier programme

          Pour les premiers pas, j'utilise la carte microcontrôleur avec ATmega328P, ATmega16U2, compatible avec Arduino UNO R3, connectée au Mac avec un câble USB. Puis ça commence :

          a) Démarrer le programme Arduino
          b) L'IDE fournit un certain nombre d'exemples de programmes, appelés ici "sketches". Nous allons donner vie à l'un d'entre eux, "Blink".
          Nomen est Omen, le programme fait en sorte que la LED intégrée sur la broche 13 s'allume toutes les secondes.
          c) On ouvre le sketch "Blink".


          Le sketch "Blink"


          d) Et sélectionner le type de la carte connectée


            e) Réglage des ports
            Le nom du port dépend de la puce du contrôleur USB utilisé sur la carte, mais commence toujours par "/dev/cu.usbserial-".


            f) Traduisez maintenant le programme et jouez-le au tableau.
            Si vous cliquez sur le bouton avec le crochet, le programme est seulement traduit. De cette façon, vous pouvez voir s'il y a une erreur de syntaxe, les erreurs logiques ne seront pas trouvées de cette façon bien sûr. :-(
            Un clic sur le bouton avec la flèche droite traduit le programme en une version que le microcontrôleur peut exécuter et transfère le code du programme à la puce de la carte.



            Le message de réussite est affiché en rouge au bas de la fenêtre.

            g) Après un court instant, la LED doit clignoter joyeusement.

            C'est fait !


            h) Une note sur les cartes compatibles avec l'Arduino NANO :
            Certaines cartes sont livrées avec l'"ancien chargeur de démarrage", d'autres avec le nouveau chargeur de démarrage. La carte "Nano V3.0 avec Atmega328 CH340" de AZ-Delivery est livrée avec l'ancien bootloader. Par conséquent, un autre réglage doit être effectué dans l'IDE Arduino, car le chargeur de démarrage approprié doit être sélectionné séparément :


            Si vous voulez jouer le nouveau bootloader sur la carte, vous pouvez trouver un bon tutoriel ici :
            https://www.az-delivery.de/fr/blogs/azdelivery-blog-fur-arduino-und-raspberry-pi/az-delivery-nano-v3-bootloader-flashen

            Dans mon cas, le condensateur de 10µF entre GND et RST était nécessaire pour que le processus de flashage fonctionne.

            La prochaine fois, nous intégrerons le micro contrôleur d'Espressif dans l'IDE Arduino.

            Télécharger PDF

            Esp-32Esp-8266Pour arduinoGrundlagen softwareProjets pour les débutants

            7 commentaires

            Lars Heising

            Lars Heising

            Ich bin durch die Verwendung von 2 Systemen (Win & Mac) parallel in den Projekten öfters auf der Suche nach einer vernünftigen Lösung gewesen. Mit XCode und dem Arduino Plugin über MS Visual bis hin zu Eclipse und einer gemeinsamen Workspace. Nach langem experimentieren und analysieren habe ich für mich, die Lösung gefunden. Platformübergreifend, unterstützt alle µC sowie die meisten Programmiersprachen und wenn man am Anfang z.B. Arduino als Basis wählt werden alle benötigten Plugins und Bibliothekten automatisch eingerichtet,…. im Programm nicht als direkte Installation, d.h. kein Zumüllen der Festplatte. Verwendbar ebenso mobil wie auch am Festrechner mit freiem GIT Repository … Ich kann es nur empfehlen, man muss sich kurz, wie auch mit den anderen IDE’s beschäftigen danach sehr einfach und intuitiv zu handhaben.

            Das Mac Projekt ist eine tolle Idee, aber wie auch die Windows- Anleitungen eigentlich total überholt.
            Testet es doch einfach mal selbst. Und nein ich habe keine Werbe oder andere Vergünstigungen…. das ist das tolle … es ist sogar kostenfrei unter GNU Lizenz.
            << ATOM >> wer spass an XML hat kann sich sogar seine eigene Oberfläche programmieren … einfach toll Plattformübergreifend und kein “umwandeln” von den binaries von Mac zu Windows, da Source Code entweder Workspace bezogen oder über GIT exchangeable ist.

            VG

            Rudolf Reiber

            Rudolf Reiber

            Guten Tag Johannes,
            schön zu hören, dass die Arduinos/Kompatiblen auch problemlos an M1 Macs laufen.
            Zu Deinem Problem mit den ESPs:
            nächste Woche kommt der zweite Teil meines Beitrags heraus, in dem beschreibe ich die Lösung eines Problems, das auch ich hatte: es gab keine Verbindung zu den ESP Boards.
            Vielleicht hilft Dir das bei Deinem Problem weiter.
            Also: ein wenig Geduld. :-)
            Viele Güße
            Rudolf

            Johannes Zottele

            Johannes Zottele

            Hallo!
            Habe heute die Arduino IDE auf meinem M1 Macbook Air installiert. Alles hat geklappt auf Seiten der IDE, auch die Verbindung mit meinem Arduino Nano war einwandfrei.

            Ich habe das ganze auch mit meinem AZ Delivery NodeMCU Amica Modul versucht, jedoch konnte der Port nicht gefunden werden. Selbst nach der Installation des USB to UART Bridge VCP Drivers (https://www.silabs.com/developers/usb-to-uart-bridge-vcp-drivers). Hat hier jemand Erfahrung damit gemacht?

            Jörg

            Jörg

            Hallo Marc,
            hatte bisher auch noch nie Probleme mit einem (Intel) MacBook. Wie es mit einem M1 ist, weiß ich leider nicht.
            MacBook Pro 15" 2008 mit High Sierra
            MacBook Pro 15" 2015 mit Catalina
            MacBook Pro 13" 2020 mit Big Sur

            Rudolf Reiber

            Rudolf Reiber

            Lieber Marc,
            mit den M1-Macs habe ich keinerlei Erfahrung, kann also nichts dazu sagen, ob sich diese Rechner genauso verhalten wie die Intel-Macs.
            Rudolf

            Rudolf Reiber

            Rudolf Reiber

            Lieber Marc,
            ich habe es mit diesen Geräten unter Big Sur versucht, und es lief bei allen problemlos:
            1. iMac Retina 5K 27-inch, 2017, Modellnummer A1419
            2. Mac mini 2018, Modellnummer A1993
            3. MacBook Pro 15 Zoll, 2016, Modellnummer A1707
            Die Mikrocontroller waren bei dem Mini und bei dem iMac direkt an eine seiner USB-Buchsen angeschlossen, bei dem MacBook Pro mit einem USB-C Adapter (USB-C auf USB 3.0)
            Bei keinem der Geräte war eine Treiberinstallation nötig.
            Grüße nach Luxemburg.
            Rudolf

            Marc

            Marc

            Hallo, und Danke.
            Nicht oft werden Mac-User berücksichtigt, obschon meiner Meinung nach immer mehr Entwickler auf Apple Geräten entwickeln. Eine Frage hätte ich aber noch. Wurde diese Installation auf einem iMac gemacht oder auf einem Macbook ?.
            Meiner Erfahrung nach gibt es für die Benutzung auf iMac mit BigSur keine Probleme, aber schone auf MacBooks. Ich habe mein MacBook, welches auch mit MacSur nie mit Arduiono und Boards ans Laufen bekommen.
            Mich würde Eure Erfahrung dazu interessieren, denn sobald ein Macbook mit 16 Zoll und ARM Prozessor rauskommt werde ich es kaufen..
            Mit freundlichen Grüssen aus Luxembourg.
            Marc

            Laisser un commentaire

            Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés

            Messages de blogs recommandés

            1. Installez maintenant ESP32 via l'administrateur de la carte
            2. Lüftersteuerung Raspberry Pi
            3. Arduino IDE - Programmieren für Einsteiger - Teil 1
            4. ESP32 - das Multitalent
            5. OTA-Over the Air-ESP Programmation par WiFi

            Produits recommandés